Posted on

Stockage du vin : 4è sur 6 facteurs clés : Humidité de l’air

humid wine cellar

 

Quel est en fait le taux d’humidité de l’air idéal pour le vin ?

En principe, au plus l’air est humide au mieux. Nous le savons au travers des caves et les entrepôts de nombreux producteurs de vin. Il y a là des tonneaux et des bouteilles dans une atmosphère humide allant jusqu’à la formation de gouttelettes dans les voûtes, les caves ou même les grottes. L’air dans un tel environnement atteint souvent un taux d’humidité relative de 90% ou plus. Dans ces endroits, on trouve souvent de la moisissure sur les murs, dans les coins, parfois même sur les bouteilles, après un long stockage.
Et c’est ici que commence le problème : Dans sa propre cave ou armoire à vin, on voudrait idéalement pouvoir stocker son vin dans une atmosphère fraîche et suffisamment humide, mais sans les effets secondaires gênants que sont les moisissures, l’eau stagnante ou les étiquettes pourrissantes.

En usage domestique, le taux d’humidité relative « idéal » se situe entre  60 et 70%. Si l’humidité est trop faible, le bouchon peut sécher, si elle est trop élevée, elle peut provoquer les problèmes mentionnés ci-dessus.

 

Ai-je besoin d’un système de régulation de l’humidité dans mon armoire à vin climatisée ?

Cela dépend de l’humidité et de la température ambiante dans la pièce où est placée l’armoire à vin climatisée. Si l’air ambiant dans lequel les bouteilles de vin se trouvent est trop sec (moins de 50%) pendant des semaines, voire des mois, les bouchons peuvent sécher, avec comme conséquence que l’oxygène pénètre dans la bouteille. Dès que cela se produit, le vin devient rapidement mauvais à cause de l’oxydation. C’est l’occasion de rappeler que les bouteilles de vin doivent être stockées horizontalement. La raison est que les bouchons seront ainsi tenus humides par le vin à l’intérieur et resteront serrés, même après un long stockage.
Les bouchons de bonne qualité résistent mieux à une phase d’air sec que les bouchons de qualité inférieure. Malheureusement, la qualité du liège naturel a tendance à diminuer en raison du manque de matière première disponible sur le marché.

Le taux d’humidité dans les armoires à vin climatisées les plus courantes est régulé passivement (y compris chez SWISSCAVE). L’eau de condensation générée par le refroidissement est utilisée dans l’armoire pour atteindre le taux d’humidité désiré (60% ou plus).  Ce fonctionnement convient dans les conditions ambiantes de pièces de vie (environ 20° C et entre 50% et 60% d’humidité).
Cependant, si la température ambiante est inférieure ou égale à 14 degrés, par exemple dans le sous-sol, l’armoire à vin climatisée ne refroidit que peu ou pas du tout. De ce fait, l’humidité supplémentaire souhaitée ne peut plus être générée à partir de la condensation. Si la pièce est encore plus froide, c’est le système de chauffage de l’armoire à vin climatisée qui entre en action. Dans ce cas, la situation est aggravée par le fait que l’air à l’intérieur de l’armoire est asséché par le processus de chauffage. Ou bien l’air ambiant devient simplement de plus en plus sec au cours de la saison froide, ce qui déplace naturellement l’humidité vers le bas de l’armoire à vin climatisée.

Dans de tels cas, l’humidification passive par condensation ne suffit plus ou devient tout simplement inefficace (en l’absence de refroidissement, il n’y a pas de condensation) et dès lors, un système de régulation active de l’humidité doit être envisagé. Un tel système est constitué d’une régulation de l’humidité, d’un brumisateur et d’un réservoir d’eau (alimenté par l’extérieur).

 

Scénarios critiques de manque d’humidité dans l’air

Dans les trois scénarios qui suivent, l’air ambiant dans lequel le vin se trouve devrait être amené à une humidité suffisamment élevée (60% à 70%) au moyen d’un système de régulation active de l’humidité :

Scénario 1 :
Température ambiante normale (environ 20 ° ou plus), mais l’air dans la pièce est sec (en dessous de 45%) pendant de longues périodes (des mois) . Cette tendance se présente plutôt dans les mois d’hiver.

Scénario 2 :
La température ambiante est seulement d’environ 12 à 16 °, et l’humidité relative de l’air descend en dessous des 50 à 55% pendant des périodes longues.

Scénario 3 :
La température ambiante est froide (sous les 12 à 16°) pendant de longues périodes, de sorte que le système de chauffage intégré doit entrer en action.

Le système actif de régulation de l’humidité disponible en option chez SWISSCAVE permet à l’utilisateur de régler l’humidité relative désirée à une valeur comprise entre 60 et 85%. La régulation intelligente assure que l’humidité de l’air désirée soit obtenue et maintenue automatiquement au moyen de capteurs et d’un nébuliseur piézo-électrique. Le système utilise de l’eau distillée ou d’un distillat équivalent. Lorsque vous utilisez le système de régulation active de l’humidité, le réglage conseillé se situe entre 60 et 65%. Un réglage trop élevé peut endommager les étiquettes ou de la moisissure peut apparaître dans l’armoire. Il est recommandé de ne pas utiliser le système de régulation active de l’humidité (en ne remplissant pas le réservoir) pendant les périodes de l’année où l’humidité est plus élevée (55% et plus) afin d’éviter une humidité excessive dans l’armoire. L’humidité est régulée vers le haut, mais pas vers le bas (pas de fonction de séchage d’air).

 

En résumé

On peut dire que lorsque l’air est trop sec pour les humains et leurs voies respiratoires, les bouchons commencent aussi à sécher de sorte que la qualité du vin est mise en danger.
Dans des conditions ambiantes normales pour des pièces habitées (humidité > 50% et température ambiante de 20° ou plus) une humidification passive suffit dans une armoire à vin climatisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *